L'homéopathie au chevet des malades du cancer du sein
L'homéopathie au chevet des malades du cancer du sein
L'homéopathie au chevet des malades du cancer du sein
L'homéopathie au chevet des malades du cancer du sein

L'homéopathie au chevet des malades du cancer du sein

L’homéopathie aide à mieux affronter les effets secondaires des traitements contre le cancer du sein, comme le révèle une étude montrant les bénéfices de l’homéopathie en soins de supports, basée sur l’exploitation du système national des données de santé.

En France, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme, il représente 33% des cancers féminins, comme le rappelle la dernière campagne d’Octobre Rose. A la Réunion, plus de 2400 nouveaux cas de cancers, dont près de 300 cancers du sein, sont déclarés chaque année.

Le cancer peut être guéri dans 9 cas sur 10. Un chiffre qui ne cache malheureusement pas la douleur derrière la maladie et les effets secondaires des traitements.

Une étude innovante basée sur les données nationales de santé

Une étude observationnelle, rétrospective - dite en vie réelle - publiée fin 2022 dans Clinical Breast Cancer, journal spécialisé dans le cancer du sein, nous éclaire sur le bénéfice d’une prise en charge par homéopathie en soins oncologiques de support post chirurgie.

Publiée par les Laboratoires Boiron, cette étude est innovante : il s’agit de la première étude basée sur les données du Système National des Données de Santé (le SNDS), la plateforme de données de santé et de la caisse d’assurance maladie française. La plus grande base de données de santé en France. Au total : un suivi de 98 000 patientes, atteintes d’un cancer du sein non métastatique, à la suite de leur chirurgie pendant 5 ans.

L’équipe de recherche : des chercheurs, des épidémiologistes et des biostatisticiens, notamment des oncologues de l’AP-HP, l’assistance publique et hôpitaux de Paris.

Plus de bien-être et réduction de la consommation de médicaments de soins de support

De 7 à 12 mois avant l’opération, 11% des patientes utilisaient déjà de l’homéopathie. Dans le cadre du diagnostic de leur cancer, ce chiffre passe à 26% d’utilisatrices d’homéopathie. Six mois après l’opération, on observe une diminution globale significative de médicaments conventionnels de soins de support chez les patientes ayant reçu au moins trois traitements d’homéopathie, contrairement au groupe n’ayant pas reçu d’homéopathie.

  • 21% d’immunostimulants (traitements des états grippaux, problèmes respiratoires)
  • 18% de corticoïdes (anti-inflammatoires)
  • 10% d’antiémétiques (traitements des nausées et vomissements)
  • 10% d’anti diarrhéiques

Enfin, les patientes prenant de l’homéopathie semblent présenter moins de comorbidités cardiovasculaires et de diabète.

Bénéfice de l’homéopathie, un atout pour la qualité de vie

L’homéopathie entraîne effectivement un bienfait indirect sur la qualité de vie en diminuant la consommation de médicaments prescrits pour les effets secondaires des traitements anti-cancéreux.

Inscrite dans une démarche de médecine globale, c’est-à-dire en association et en accord avec la médecine conventionnelle et des thérapeutiques complémentaires, l’homéopathie ne soigne pas le cancer mais est bénéfique. Ainsi, elle aide les patientes atteintes de cancer à mieux faire face à la maladie et aux effets secondaires, et participe notamment à la bonne observance des traitements, sur le long terme.

Réactions locales à la nouvelle perspective apportée par cette étude :

Patricia Cabon, médecin généraliste et homéopathe à la Réunion :
« l’accompagnement des patients cancéreux, et en particulier des patientes traitées pour un cancer du sein, par un professionnel de santé formé à l’homéopathie, a toute sa place dans les soins de support. Il permet d’améliorer leur qualité de vie et de les aider à mieux supporter les effets secondaires de leurs traitements anticancéreux ».

Thibaut Demangeat, Directeur Boiron Océan Indien :                                                                                                                                                          « la place de l’homéopathie en 2023 n’est pas de remplacer la médecine traditionnelle ou de la réduire, mais de l’accompagner ou de proposer des solutions en l’absence de traitements conventionnels validés. Cette étude sur 98 000 femmes conforte les études récentes sur les bénéfices de l’homéopathie en soins de support et donne une piste d’accompagnement aux dizaines de milliers de femmes en traitement, pour mieux vivre leur traitement du cancer. Cette étude innovante doit selon moi être portée à la connaissance des médecins et des femmes concernées pour qu’elles soient informées d’une piste possible et aujourd’hui démontrée ».

IMPORTANT
Comme pour tous les soins de support, l’homéopathie doit être prescrite par des professionnels de santé formés et ne doit jamais remplacer les traitements conventionnels du cancer.

A propos de BOIRON OCEAN INDIEN

Boiron Océan Indien, filiale de BOIRON SA France est un laboratoire spécialisé dans la médiation familiale implanté depuis plus de 30 ans à la Réunion. La filiale, qui emploie 11 salariés, fournit l’intégralité des 247 pharmacies d’officine de la Réunion, celles de Mayotte et de l’île Maurice.
L’entreprise BOIRON, qui a obtenu la médaille de bronze ECOVADIS, est aussi classée 3e entreprise pharmaceutique en matière de responsabilité d’entreprise, venant valider une politique sociale et environnementale engagée.

Contact presse :
Thomas Lauret, consultant RP
tlauret@runconcept.com + 262 (0)692 20 62 37

À lire aussi

Good connections : rencontre sportive nationale pour sensibiliser 2 000 jeunes au Handicap et au bon usage du numérique

Au stade de Champ Fleuri, 210 jeunes participent ce15 mai à l’évènement sportif Good Connections. Dans le cadre de son partenariat avec Paris 2024 et de son...

L’entreprise Australe Concrete redonne des couleurs aux 100 000 m² de la corniche de Dakar

L'entreprise saint-pierroise Australe Concrete, réputée pour son savoir-faire en béton décoratif et drainant bas carbone, s’inscrit au cœur d'une transformation...

Orange Réunion : 4 cheffes d’entreprise réunionnaises sélectionnées dans le cadre du programme Femmes Entrepreneuses

Sonia, Anaëlle, Emeline et Ingrid ont franchi le pas de l’entreprenariat en créant leur propre société à La Réunion. Leurs projets ont retenu l’attention du...

Vous avez des questions ?
Vous souhaitez venir à notre rencontre ?

element

Le 47
47 boulevard Sébastopol
75001 - PARIS
Nathalie MAROUN
Tél : +33 607 86 18 89

Run'Concept

211 rue du général Lambert
97436 - Saint-Leu
Romain LEFEBVRE
Tél : +262 692 61 65 00