Twitter et la communication politique en période sensible

Twitter et la communication politique en période sensible

Extrait de l'article publié en 2011 sur www.communication-sensible.com

Magazine de la communication de crise et sensible | Directeur de la publication: Didier Heiderich - Publication Editeur : Observatoire International des Crises (OIC) - ISSN 2266-6575

Par Natalie Maroun

Si d’aucuns s’accordent sur l’importance de la communication politique pour tisser un lien entre les Français et leurs responsables, il leur est plus difficile de cerner le rapport de force entre les médias et les hommes d’état. Ce rapport de force s’exerce aujourd’hui dans le contexte sensible des élections présidentielles en France et un espace médiatique redessiné où les tensions sont vives.

L’espace médiatique serait en effet davantage perçu comme une arène où le plus présent est le plus populaire, que comme un terrain de négociations et de compromis entre un peuple et ses représentants. L’espace médiatique est défini et régi par un ensemble de règles, de codes et de déterminations dont les enjeux relèvent à la fois de l’émetteur et du récepteur. Il semblerait du coup que la méconnaissance des caractéristiques des médias sociaux soit à l’origine d’une incompréhension mutuelle. Les discours ou débats politiques s’adressent alors en priorité à tel ou tel public, en fonction de la personnalité qui s’exprime, des autres invités ou chroniqueurs sur le plateau, mais aussi de la chaîne choisie et par extension, du moment de programmation, de l’animateur, etc. Le pouvoir politique est-il avant tout un pouvoir médiatique ? Sur cette arène, le public est à la fois le destinataire et le juge des « performances » des hommes politiques tout comme de leurs discours. Il est d’ailleurs désormais capable de décrypter le langage médiatique, langage dont les clefs de lecture étaient réservées jusqu’à récemment à ceux qui faisaient l’information et ceux qui l’éditorialisaient.

L’exercice auquel nous nous proposons de nous livrer (avec beaucoup de modestie et un peu de recul) n’est pas un manuel destiné à expliquer l’usage des médias sociaux à nos responsables et encore moins une évaluation de leurs performances ni de leurs discours. L’objectif de notre analyse est de cerner les spécificités d’un outil dont les enjeux et les modalités de diffusion conditionnent la crédibilité des propos qu’il transmet : Twitter

Télécharger l'intégralité de l'article (12 pages)

Photo de Souvik Banerjee

À lire aussi

Orange lance le Ti Forfait mobile avec un accompagnement gratuit pour les parents

Orange à La Réunion lance « Ti Forfait » et propose des conseils et services gratuits en boutique pour accompagner les parents qui souhaitent équiper leur adolescent de leur premier mobile....

Good connections : rencontre sportive nationale pour sensibiliser 2 000 jeunes au Handicap et au bon usage du numérique

Au stade de Champ Fleuri, 210 jeunes participent ce15 mai à l’évènement sportif Good Connections. Dans le cadre de son partenariat avec Paris 2024 et de son...

L’entreprise Australe Concrete redonne des couleurs aux 100 000 m² de la corniche de Dakar

L'entreprise saint-pierroise Australe Concrete, réputée pour son savoir-faire en béton décoratif et drainant bas carbone, s’inscrit au cœur d'une transformation...

Vous avez des questions ?
Vous souhaitez venir à notre rencontre ?

element

Le 47
47 boulevard Sébastopol
75001 - PARIS
Nathalie MAROUN
Tél : +33 607 86 18 89

Run'Concept

211 rue du général Lambert
97436 - Saint-Leu
Romain LEFEBVRE
Tél : +262 692 61 65 00